Biographie

Biographie Thomas Belhom -> version longue )

tb-ok4-net

 

BIOGRAPHIE  Thomas BELHOM :

 

Thomas Belhom est un musicien français, né en 1969, qui a joué de la batterie entre 1991 et 1995 au sein du groupe parisien « The Witches Valley », ainsi que dans le groupe de théâtre Musical « Generation Chaos », dirigé par l’ex-Situationniste et Lettriste : Marc’O.

Il s’est formé aux percussions modernes avec Jean-charles François, ancien directeur de la Musique et de la Danse de l’opéra de Lyon, et enseignant ‘l’héritage John Cage’ à l’université de San Diego (USA).

En 1996, Thomas Belhom déménage aux Etats-Unis et forme Amor Belhom Duo avec le guitariste Naïm Amor. Il joue également des percussions au sein du groupe Calexico, à la période de l’album « black light ».

En 1999, Amor Belhom Duo et Calexico enregistre un album commun sous le nom de groupe : ABBC (amor belhom burns convertino), l’album ‘tête à tête’..

Á partir de 2000, Thomas Belhom explore d’autres instruments que la batterie/percussions, et commence une série d’albums solos en jouant des vibraphones, guitares, accordéons, piano et voix..

tbleu

 

Entre 2000 et 2015, 7 albums solo voient le jour :

Le tout premier est un mini cd de 20 mn au nom de « Passeport Mobile Home » et au design d’un véritable passeport. (2000) produit entre Tucson-Arizona et Vendôme-France.

En 2002, Thomas BELHOM autoproduit « At Home Abroad » , un 2ème album vendu uniquement aux concerts.

En 2003, Thomas rencontre David Grubbs (Gastr’Del Sol) et Noël Akchoté avec qui il part en tournée et participe à l’album « A Guess at the Riddle » de David Grubbs. La même année sort le 3ème album solo « Remedios », produit par le label français « Ici D’ailleurs » et sur lequel on retrouve David Grubbs à la guitare.

C’est à cette époque que cesse Amor Belhom Duo, après + de 500 concerts en Europe et aux USA et 4 albums. (2 albums officiels « wavelab performance » & « amorbelhomduo« , un « Live in Tucson« , ainsi qu’un album entier inédit « Any time Any way« , vendu aux concerts).

En 2004, Thomas Belhom revient habiter en Europe où Stuart Staples (chanteur de Tindersticks) l’invite à participer à la musique du film « L’Intrus » de Claire Denis. s’en suivra une longue collaboration avec Stuart. Thomas joue de la batterie sur les 2 albums solo de Stuart Staples, puis avec les Tindersticks et aussi sur d’autres musiques de film de Claire Denis ( « 35 Rhums » / « White material »).

thomas-belhom-by-Jôrg-Koopmann-06-436x541

En 2006, il devient un membre des Tindersticks (new team) avec  l’album “The Hungry Saw” et assure la batterie sur de nombreuses tournées du groupe jusqu’en 2009/2010.

En 2007 sort « No Border », le 4ème album de Thomas Belhom avec des participations de membres des Calexico , Lambchop et Tindersticks.

En 2008, Thomas Belhom enregistre un disque de percussions, « Cheval Oblique » , pour le label ‘Apparent Extent Records’ de Volker Zander (contrebassiste de Calexico).

En 2010, le réalisateur français Patrice Cherreau utilise la musique de Thomas pour le film « Persécutions », le réalisateur japonnais Osamu Minorikawa également pour son film « Soul Red ».

belhom-netb-2013

En 2012 sort « Rocéphine« , le 6ème album solo. En 1ère partie de Tindersticks sur une longue tournée,  Thomas Belhom parcourt notament l’Europe de l’Est et cet album connaît un certain succès dans ces régions/pays..

En 2013, Thomas participe à la musique pour l’exposition permanente relative à la guerre 14/18 au Musée d’Ypres, en Belgique, musique signée Tindersticks.

tb-portrait2015janvier

C’est également en 2013 que le Cirque iCi lui propose de composer la musique du spectacle vivant « Secret », de Johann le guillerm., musique originale qui n’existe que lors du spectacle, (qui ne fait l’objet d’aucun disque).

En 2014, le nouvel album solo de Thomas Belhom se nomme « Maritima » et est entièrement composé au bord de l’eau, avec les influences de villes telles que Lisbonne, La Rochelle, Marseille, Cassis, Asnelles-normandie, Budapest.. (+ d’infos ici)

Par ailleurs, différentes collaborations voient le jour en 2014 :  Thomas Belhom assure la batterie & les percussions pour un album de l’artiste marseillais Orso Jesenska, (« effacer la mer »). Et également pour le groupe versaillais Valparaiso, avec un mini album 6 titres paru en juin 2015 en compagnie de la chanteuse Phoebe Killder, en attendant l’album complet de Valparaiso (avant la fin de l’année 2016) enregistré à Bristol par John Parish, avec, en collaboration sur certains titres notament Howe Gelb.